Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 11:01

Nous avions déjà enlevé le lino pour que le sol respire et nous y avions découvert de la tomette recouverte de la colle du lino.

Le Père de Madame l'Habitante des Cagouillères, en bref, mon Père, qui passait par là, est mis à contribution pour maintenant tapoter délicatement le sol pour enlever la couche de colle en préservant au maximum les tomettes.

DSCF6800

Je crains fort que nous ne puissions malheureusement pas réutiliser ces tomettes, malgré tout le soin que ces Messieurs ont apporté à leur tâche. En effet, si nous devions les laisser en place, elles seraient parfaites, car fendues ou creusées par le passage des gens et du temps, cela ne fait qu'augmenter leur cachet rustique. Mais malheureusement, il va falloir les enlever pour décaisser le sol (car le niveau actuel n'est pas le bon) et faire passer le système de chauffage par le sol que nous souhaitons mettre en place dans tout le rez-de-chaussée de la maison. Et j'ai bien peur qu'en les enlevant, même avec toute la précaution du monde, elles ne deviennent en grande partie impossible à réutiliser.

 

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 10:31

Nous allons enfin pénétrer dans la maison d'habitation actuelle pour y faire quelques modifications. Cette partie se compose d'une pièce principale en façade qui donne sur deux autres pièces vers l'arrière de la maison.

DSCF5773.JPG

La pièce principale deviendra notre salon. La pièce au fond à gauche sera un local technique (avec le compteur électrique, le système de chauffage par le sol...), buanderie et atelier pour que je puisse bricoler à loisir. La pièce au fond à droite sera la chambre d'amis.

C'est donc sur cette pièce que tous nos efforts vont maintenant se concentrer afin de lui rendre un aspect, comment dire ?... plus sympathique !

chambre-amis 7935

Lorsque nous avons acheté la maison, cette pièce servait déjà de chambre. On y trouvait une magnifique tapisserie remplie d'humidité (et du coup plus facile à enlever...) et un lino de toute beauté. La première étape consistait donc à enlever le rêvetement mural pour laisser respirer les murs et se débarrasser de l'humidité. Les plinthes servaient de nid pour les fourmis tellement elles étaient ramollies par l'humidité !

Sous la tapisserie, nous découvrons un enduit peint dans les tons verts.DSCF6742-2.jpg

Il faut reconnaître qu'il y avait de la recherche dans cette peinture. Les différents verts, ainsi que la frise supérieure en grappes de raisin sans doute peinte à la main vu que ça ne doit pas être tout jeune. C'était très raffiné pour une ferme !

Mais nous ne nous arrêtons pas là pour autant et nous décidons d'explorer une couche plus loin pour voir ce qui s'y cache...

DSCF6548

Et c'est avec bonheur que nous découvrons ce que nous espérions : un magnifique mur en pierres. Bon, en même temps, avec des murs de 50 cm d'épaisseur, il fallait un peu s'y attendre, mais tant qu'on n'a pas vu, on ne peut rien affirmer !

Reste plus qu'à tout attaquer !

Au départ, on tapote au marteau pour faire tomber cette couche indésirable. A certains endroits, c'est tellement humide que ça toimbe sans résister, mais ce n'est pas le cas partout. Plus on monte, et plus il faut y passer de temps. Du temps et de l'énergie. Alors Monsieur l'Habitant des Cagouillères ne se laisse pas démonter, ni une ni deux, le voilà qui attaque carrément au marteau piqueur !

Alors là, que de poussière, certes, mais que de temps gagné !!!DSCF6739

Au passage, le lino peu à peu déchiré, est retiré pour laisser aussi le sol respirer. En dessous se cache une magnifique tomette, maheureusement en partie recouverte de cette espèce de colle qui a un jour servi à maintenir le lino. Nous verrons donc le sol plus tard. L'important pour le moment, c'est que cette pièce respire à nouveau.

Une fois les pierres réapparues, il reste à gratter les joints pour enlever tout ce qui part tout seul et pouvoir refaire des joints tout propres (ça, ce sera pour bien plus tard, par contre...)

DSCF6740

C'est là que j'entre en scène, même si une fois de plus c'est Monsieur sur la photo. J'utilise un petit marteau et une petite spatule et je gratouille, c'est dans mes cordes !

Pendant ce temps, Monsieur tente d'enlever les couches de peinture sur les poutres. Après une tentative avec un décapant chimique qui n'a absolument rien donné, il tente la méthode thermique (avec un chalumeau) qui s'avère plus concluante. Il s'occupe aussi de poncer les pierres de taille de chaque encadrement de porte et fenêtre.

DSCF6826

 

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 15:59

Profitons des beaux jours pour travailler encore dehors...

Cette fois-ci, c'est à la bordure à l'entrée de la propriété que Monsieur l'Habitant des Cagouillères et sa Mère vont s'attaquer (pendant ce temps, moi, je travaille en intérieur. Mais je vous montrerai bientôt un aperçu de tout ça).

P5090016.JPG

Vous voyez cette partie en friche le long du mur à gauche ? Et bien cela ne ressemble plus du tout à cela maintenant.

Pourquoi s'être lancés dans cette parcelle ? Encore une fois, un concours de circonstances et un imprévu. Un généreux donateur, qui nous avait déjà gentillement offert des noisetiers, des noyers (qui n'ont malheureusement pas tous survécu aux grignottages de lapins) et autres, nous a cette fois-ci fait cadeau de bulbes d'iris !

DSCF6914

Nous remercions donc Gilles Bertrand pour ce qu'il a déjà fait pour notre propriété et ce que je sais qu'il fera encore cette année...

Une fois la terre retournée, gratée, débarrassée de ses mauvaises herbes et de ses cailloux, les trous de lapins rebouchés, la plate-bande délimitée par des pierres, l'emplacement est enfin prêt à recevoir les bulbes. Mais tout ne se fait pas en une seule journée, et d'un jour à l'autre, on peut encore avoir des surprises... Cette fois-ci, la surprise fut de découvrir au petit matin un nid de lapereaux qui n'y était pas la veille !

DSCF6866.JPG

Qui avait dit que je n'arriverais pas à photographier les lapins ?!? Voilà qui est fait, et refait...

DSCF6868.JPG

Ne sont-ils pas mignons ? Sauf qu'il a fallu qu'on déplace le nid et bien que leur mère ait réussi à les retrouver, je crois qu'il n'y ont pas survécu... Bon, c'est bien triste et les défenseurs de nos amis les animaux vont sans doute nous en vouloir, mais en même temps, il faut avouer que ces animaux-là ne sont pas en voie de disparition, en tout cas, certainement pas sur notre propriété !

Et tout ça pour quoi ? Pour un parterre proprement planté de bulbes et du rosier offert par Belle-Maman des Cagouillères que nous remercions également. Un bon arrosage, des écorces de récupération pour protéger le tout et le tour est joué !

DSCF6912.JPG

Je crois que notre généreux donateur a prévu de nous mettre de côté des bulbes de tulipes pour accompagner nos iris et compléter ce parterre. Nous verrons tout cela vers le 25 novembre, jour de la Sainte Catherine, car comme dit le dicton : "A la Sainte Catherine, tout bois prend racine" !

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Le jardin
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 08:53

Maintenant que le terrain est dégagé, propre, aplani, et présentable, il ne faudrait pas que les mauvaises herbes repoussent tout de suite. Notre voisin au gros tracteur nous conseille donc de planter de la fétuque afin de couvrir le sol, fétuque qu'il pourra faucher en même temps qu'il fauche la prairie des ânes.

D'après le dictionnaire, la fétuque est un genre de graminées dont plusieurs espèces sont cultivées comme plantes fourragères.

Nous achetons donc la fétuque en question afin de la semer au plus tôt pour éviter toute repousse indésirable.

DSCF7018

Parfois, on s'aime à la folie, cette fois, on sème à la volée ! (Quelle poète je fais, n'est-ce pas ?)

Mais semer ne suffit pas, il faut maintenant passer le rouleau. Quelqu'un nous a gentillement trouvé un rouleau qui se remplit d'eau pour être plus lourd et donc plus efficace. Mais si nous avions eu des coups de main de toute part pour le nettoyage de cette parcelle, la chance n'était pas de notre côté pour cette nouvelle étape. En effet, il se trouve que le rouleau était percé et qu'il a d'abord fallu colmater les fuites avant de pouvoir s'en servir !

DSCF7015

Et comme un fait exprès, la soudure avait du mal à accrocher... Mais après plusieurs tentatives, nous voilà parti à passer la rouleau derrière la voiture, faute de tracteur pour le moment (on cherche à en acheter un mais on n'a pas encore trouvé le tracteur de nos rêves pour le moment... Il faudra bien pourtant parce que cela nous simplifierait grandement la tâche !).

Opération rouleau terminée, reste encore à arroser. Je vous ai déjà montrer notre équipement pour un arrosage rapide et efficace.

DSCF7020-2

Mais quand on n'a pas de bol, on n'a pas de bol ! Trou dans le rouleau, trou dans le tuyau !

DSCF7022

Bon, dans notre malheur, on a encore une chance quand même, c'est que nous en étions quasiment à la fin de l'opération arrosage. Parce que je vous avoue, pour avoir terminé avec un arrosoir muni d'une rampe d'arrosage, que je n'aurais pas arroser toute la parcelle concernée de cette manière !

Mais comme toute peine mérite salaire, nous avons eu le bonheur d'observer le fruit de nos efforts une semaine et demie plus tard.

DSCF7040DSCF7041

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Le jardin
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 11:32

Vous êtes impatients de connaître l'histoire annoncée ?!? Alors revenons-en à nos moutons !

DSCF6929.JPG

Un matin, alors que nous nous apprêtions à sortir faire quelques courses à la superette du coin, je regarde par la fenêtre et j'aperçois ce qui me semble être un mouton...

DSCF6927.JPG

Incrédule, je ne dis rien tout de suite à Monsieur et sors voir de plus près, appareil photo en main, si je n'ai pas la berlue. Mais non, je ne me suis pas trompée, il y a bien un mouton, puis deux, puis trois et enfin quatre qui pénètrent tranquilement dans notre prairie... Cette fois-ci, j'appelle Monsieur pour partager ma vision et mon étonnement.

Ce n'est pas que cela nous dérange, que des moutons nous rendent visite en voisins et nettoient notre terrain, mais on se dit qu'ils ont dû s'échapper d'une ferme voisine et qu'il faut donc prévenir leur propriétaire. Monsieur l'Habitant des Cagouillères monte donc dans la voiture, et le voilà parti pour la ferme la plus proche.

Pendant ce temps, je surveille nos hôtes afin qu'ils ne s'échappent pas encore plus loin. Et tant qu'à faire, plus ils resteront sur notre terrain, plus ils grignotteront nos mauvaises herbes...

C'est là qu'ils partent explorer le coin en cours de nettoyage.

DSCF6932

 

Ils veulent même pousser la gentillesse jusqu'à passer le motoculteur, mais là, c'est trop, il eut été impoli de les laisser faire !

DSCF6933

Au bout d'un moment, ils décident d'aller voir ailleurs et quittent notre propriété. Je les suis pour pouvoir indiquer au paysan où sont parties ses brebis égarées, qui en fait furètent maintenant dans les champs alentours tout en reprenant la direction de ce que nous présumions être leur ferme.

Pendant ce temps, Monsieur, parti vers ladite ferme, voit, à l'approche de celle-ci, que tous les moutons sont dans la nature. Il semblerait donc normal qu'ils soient en liberté, il n'est pas possible qu'ils se soient tous échappés... Il trouve enfin le paysan qui lui explique que c'est effectivement normal, qu'une fois les champs moissonnés et les récoltes ramassées, les fermiers demandent à ce que les moutons passent dans les champs pour les nettoyer ! Mais il ne pensait pas qu'ils allaient aussi loin que chez nous.

Ah, la la, vous m'en direz d'une aventure ! Finalement, cette escapade de moutons nous aura permis de faire la connaissance d'un autre de nos voisins qui, pour nous remercier de nous être souciés de ses bêtes nous a fait cadeau de belles salades et choux !

DSCF6935

Merci les moutons et merci Yvon le voisin aux moutons !!!

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les animaux
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 16:38

Et oui, avec 2,7 hectares, du travail sur l'extérieur, il y en a encore et toujours... Cette fois-ci, nous nous attaquons à la séparation entre le futur potager et ce que nous appelons déjà la prairie des ânes bien que nous n'ayons pas encore d'ânes...les-cagouilleres-haie-copie-1.jpg

 

Je vous ai marqué en rouge grosso modo la délimitation de notre propriété. Cette photo est plus récente que la toute première photo aérienne que je vous avais montrée, cependant, il y a quand même eu quelques changements depuis. La personne qui exploite le champs d'à côté a décidé de couper tous les chênes qui longent notre fameuse prairie des ânes et son champs (triangle supérieur) juste avant que nous visitions pour la première fois...

Mais bon, ce qui est fait est fait, alors revenons-en à notre séparation, fléchée en noir sur la photo, entre le futur potager (à l'arrière de la maison) et la prairie des ânes (partie en triangle).

Voici à quoi celait ressemblait il y a encore peu de temps :

DSCF6655

Bois mort tombé depuis longtemps ou lors de la fameuse tempête de cet hiver, morceaux de toiture, ronces et autres déchets maintenant habituels. Autant dire que ça ne ressemblait pas vraiment à grand chose.

Après quelques coups de tronçonneuse, de débroussailleuse de motoculteur et de girobroyeur, tout cet espace a retrouvé un aspect normal.

DSCF6978

Mais n'allez pas croire que tout ceci a été fait en deux temps trois mouvements... Cela a demandé des heures de travail acharné et plusieurs coups de main !

Tout d'abord, celui de la Mère de Monsieur l'Habitant des Cagouillères, qui a passé des heures à travailler dehors avec ardeur sans tenir compte de la chaleur accablante de l'été. Un grand merci belle-maman !

DSCF6905

Puis, une fois le plus gros déblayé, c'est le voisin qui est venu nous donner un coup de pouce qui nous a fait gagner un temps précieux. Le sol que nous aurions mis des heures à égaliser et aplanir l'a été en deux minutes grâce au matériel adéquate.

DSCF6918

C'est sûr que ce n'est pas de la même catégorie que le rateau...

Et enfin, la dernière aide que nous ayons reçu pour cette partie fut des plus inattendues... Ils étaient de passage dans le coin et ont décidé de s'arrêter nous filer un coup de pattes pour les finitions...

DSCF6932

Mais je vous raconterai cette histoire plus en détails la prochaine fois...

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Le jardin
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 15:58

Cette deuxième devinette m'a semblé beaucoup plus simple que la première. Voici ce que vous deviez identifier :

DSCF6616

Je pense que vous avez tous trouvé qu'il s'agissait... tout simplement d'une bulle d'eau emprisonnée dans la glace !

DSCF6617.JPG

Bon, d'accord, cette devinette-là était moins bien que la dernière, mais je trouvais cette photo sympa et c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour la partager avec vous...

Je promets que la prochaine devinette vous donnera plus à réfléchir !

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Devinettes
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 15:40

Et oui, cette année encore, nous avons pu ramasser d'excellentes mures !

DSCF6450.JPG

Certaines sont allées directement au congélateur pour faire de bons crumbles cet hiver, mais le congélateur actuel n'étant pas bien grand, le choix de faire des confitures s'est rapidement imposé.

DSCF7049.JPG

D'autant que je dois avouer que la confiture de mures est belle et bien ma préférée... Surtout avec les fruits encore entiers dedans !

Malheureusement, pour une raison qui m'est totalement inconnue, cette année, ma confiture est restée liquide. Pourtant, j'ai utilisé exactement la même méthode que l'année dernière et je l'ai laissée cuire longtemps.

Au goût, elle n'est reste pas moins excellente. Il ne nous reste plus qu'à trouver des tranches de pain sans trous pour faire les tartines !

En attendant, elle est parfaite pour mettre dans les yaourts et fromages blancs. Ou bien encore pour faire des tartes (et là, j'ai passé un pot complet pour un résultat plutôt satisfaisant). Et voilà un dessert à pas cher qui permettra de passer ces pots liquides !

DSCF7057.JPG

Dommage que vous n'ayez pas été là pour partager cette tarte avec nous ! Une prochaine fois peut-être...

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans A table
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 10:13

Aujourd'hui, c'est une devinette facile (enfin il me semble) que je vous propose...

De quoi s'agit-il?

DSCF6616.JPG

C'est vraiment histoire de se détendre un peu, parce que là, c'est du gâteau !

Alors à vos commentaires pour me fournir une réponse...

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Devinettes
commenter cet article
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 17:00

L'hiver dernier aura été long et froid, mais c'est pas plus mal pour la nature... Ca élimine les bactéries et au moins, les arbres ne fleurissent pas trop tôt pour se prendre un coup de gelée plus tard !

Mais il y a aussi eu de gros coups de vents et notre région a été en vigilance orange. Nous avions un peu peur de ce que nous allions découvrir lors de notre passage suivant à la ferme. Mais en fait, seules quelques tuiles sont tombées et nous nous en sommes bien tirés.

DSCF6651

DSCF6652DSCF6653

DSCF6654

Là, il s'agit du seul bâtiment en parpaings de la propriété et du seul qui de toute façon s'était déjà en partie écroulé. Il est donc amené à disparaître à terme. Tous les autres bâtiments en pierre qui sont bien plus vieux ont aussi bien mieux traversé les âges... Rien de tel que les matériaux nobles tels que la pierre !

DSCF6656DSCF6658

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans La maison
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Habitants des Cagouillères
  • Le blog de Habitants des Cagouillères
  • : Nous nous lançons dans une aventure de restauration d'une ferme de 1850 et de réhabilitation de son jardin.
  • Contact

Recherche

Pages