Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 10:19

Maintenant que les structures de cloisons sont en place, il faut les monter. Comme je vous le disais dans un précédent article (si vieux qu'un rappel n'est pas superflu...), nous avons opté pour des cloisons en chanvre et chaux. Pour cela, nous devons mettre en place un coffrage, que nous choisissons de faire en planches de faible hauteur afin de pouvoir tasser le produit au fur et à mesure.

DSCF1545

DSCF1549.JPG

Le produit en question est un mélange de chanvre en paillettes, d'eau et de chaux.

DSCF1551.JPG

Il n'y a plus qu'à s'y coller...

DSCF1552.JPG

Il faut attendre une vingtaine de minutes au moins avant d'enlever le coffrage pour monter un étage supplémentaire. Mais nous avons plusieurs jeux de planches donc nous montons plusieurs cloisons en même temps. Et ça monte...

DSCF1558.JPG

En plus, c'est un travail collectif, alors ça va vite (enfin facile à dire après coup parce qu'en fait, cette une opération plutôt longue).

DSCF1628.JPG

C'est d'autant plus long et fastideux quand on arrive en haut et que notre bâton à tasser ne passe plus, il faut tasser à la main, et c'est pas la joie...

DSCF1790.JPG

Mais finalement, on y arrive !

DSCF1633.JPG

DSCF1631.JPG

DSCF1630.JPG

Pour éviter les fissures, il ne faut pas que le séchage soit trop brutal et qu'il se fasse à l'extérieur alors que l'intérieur est encore humide. Il faut donc mouiller les cloisons ainsi montées au fur et à mesure, et ce, pendant plusieurs jours.

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 10:36

Avant de monter les cloisons, il faut faire passer les cables électriques qui seront noyés à l'intérieur des cloisons et dans la chappe afin d'en voir le moins possible.

DSCF1541.JPG

DSCF1545-copie-1.JPG

DSCF1548.JPG

Cette opération impose de savoir dors et déjà où nous souhaitons positionner les prises électriques, les interrupteurs, mais aussi les luminaires (entre autre, plafonniers ou appliques dans le couloir ???). C'est une question assez difficile à un moment des travaux où les pièces ne sont même pas encore cloisonnées.

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 09:58

Je viens de me rendre compte que le dernier véritable article date du mois de mai et que j'ai des photos à vous montrer qui datent de janvier 2014... J'ai honte ! En tout cas, c'est promis, je ne promets plus d'écrire plus souvent puisque je n'arrive pas à m'y tenir. C'est que nous sommes toujours et tous les jours ou presque sur notre gros chantier annoncé : l'aménagement de l'étage.

La dernière fois, il y a longtemps, je vous ai parlé de l'isolation qui n'est toujours pas terminée car pour avoir une meilleure isolation phonique entre les pièces, nous avons décidé de monter les cloisons plus haut que la deuxième couche de laine de verre. Donc, il faut monter les cloisons. Sauf que nous n'avons pas choisi la simplicité puisque nous avons opté pour des cloisons en chanvre et chaux.

Voici donc le chanvre.

DSCF1547

Et voilà la chaux...

DSCF1546

Il n'y a plus qu'à s'y mettre !

Mais avant toute chose, il faut enlever les tomettes à l'emplacement des futures cloisons.

DSCF1372.JPG

C'est bon pour le sol, maintenant, il faut aussi préparer le reste de la structure, à commencer par le haut où des tasseaux sont fixés sur les lambourdes.

DSCF1373.JPG

DSCF1382

Ensuite, on pose la même chose au sol, à l'endroit où on a enlevé les tomettes.

DSCF1380.JPG

DSCF1385.JPG

On commence déjà à voir certaines pièces se dessiner, comme ici, les toilettes où on a en plus commencé à fixer les tasseaux verticaux...

DSCF1391.JPG

Finalement, une fois les pièces délimitées au sol, comme je ne suis pas d'une très grande utilité pour fixer les tasseaux entre le sol et le plafond, je décide de m'attaquer au reste des tomettes. Il faut d'abord les enlever du sol. C'est plutôt une mission facile car elles partent toutes seules, soit à la main, soit en glissant une spatule en dessous.

DSCF1430.JPG

Ensuite, il faut les trier. Les cassées serviront à remblayer l'allée autour de la maison, les autres seront stockées pour un futur usage non encore déterminé. Mais avant de les stocker, il faut les gratter (et là, c'est pas toujours une partie de rigolade). Voici donc mon poste de travail :

DSCF1405.JPG

Et voici le sol débarassé de ses tomettes tandis que la structure des cloisons continue de monter (là, vous allez avoir vue sur la salle d'eau) :

DSCF1404.JPG

DSCF1406

Après un bon coup de balai, on voit très nettement la façon dont le sol a été construit.

DSCF1412.JPG

Le sol de ce grenier à grains est fait en bousilli. Jusqu'au 19ème siècle, les plafonds étaient souvent faits ainsi, on parle aussi de bousillage. Le bousillage consiste à préparer un mortier, le plus souvent un torchis, fait d'un mélange de paille et de terre détrempée. Il était autrefois très souvent utilisé pour faire les plafonds entre les solives comme on ferait maintenant avec des briques et du plâtre. Les briques étaient autrefois remplacées par du bois fendu placé sur les solives et perpendiculairement à celles-ci. Il pouvait servir de chappe pour la pose d'un carrelage dans un grenier.

DSCF1421.JPG

Et pour en revenir maintenant à la structure des cloisons, il ne faut pas oublier de prévoir les prises électriques murales.

DSCF1493.JPG

DSCF1495.JPG

Et puis, pour rentrer dans ces futures nouvelles pièces, il ne faut surtout pas oublier non plus les portes... Voici la structure de celles-ci.

DSCF1435.JPG

Il faut s'adapter à la structure existante, celle de la maison, et ce n'est parfois pas si simple !

DSCF1433.JPG

Voilà une grosse étape de passée. Suite au prochain numéro !

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 10:30

Vu que je n'ai pas eu beaucoup de propositions pour le chantier en cours, j'en conclus que vous n'avez pas deviné. Et bien, ces ingrédients sont du chanvre et de la chaux et ils vont nous servir pour aménager l'étage. Mais pas tout de suite. Il y a d'autres étapes avant d'en arriver là ! Il faudra donc attendre un peu pour savoir à quoi nous serviront exactement ces ingrédients...

En attendant, c'est parti pour l'aménagement de l'ancien grenier à grains...

DSCF9713.JPG

Dans ce grenier, il y a eu de l'orge, de l'avoine d'été, de l'avoine d'hiver et du blé. Nous en avons encore la preuve puisque la porte en garde la trace...

DSCF7371-3.jpg

A cet endroit, nous avons le nom des porteurs de sacs de 1946 avec, avant chaque nom, les traits figurant les nombres de sacs portés.

DSCF7371-4.jpg

Et ici, les "as des sacs" de 1962...

DSCF7371-2-copie-1.jpg

Je ne sais pas encore où ni comment, mais il est clair que cette porte aura une place dans la nouvelle configuration des Cagouillères pour permettre de continuer à faire vivre ces souvenirs !

Objectif final : transformer ce grenier en chambres : une pour nous avec un grand dressing, une pour la Cagouillette, une salle d'eau et des toilettes.  

Première étape : l'isolation. Matériaux utilisés : lambourdes et laine de verre.

DSCF1132.JPG

DSCF1315.JPG

Pour ne pas être victimes de perte de chaleur, nous décidons de ne pas faire monter le plafond jusqu'en haut du toit. Un peu à regret car nous perdons le charme de la charpente. Nous en verrons encore quelques traces, mais pas tout. Sur les conseils d'un spécialiste, Monsieur a choisi d'isoler par deux couches de laines de verre croisées, une première de 10 cm entre chevrons et une deuxième de 20 cm. Pour finir, il posera une membrane d'étanchéité à l'air. Pour commencer, il faut installer les lambourdes sur lesquelles viendra se poser la première couche d'isolation.

DSCF1139.JPG

DSCF1152.JPG

DSCF1158.JPG

Le sol n'est pas droit mais nous avons la chance de bénéficier du niveau laser d'un professionnel pour avoir une référence, ce qui va nous simplifier la vie.

DSCF1162.JPG

DSCF1164.JPG

Il faut ensuite installer les suspentes qui serviront à maintenir les rails sur lequel viendra se fixer le plafond.

DSCF1165.JPG

DSCF1167.JPG

Mais l'isolation, ce n'est pas seulement au plafond. Il faut penser aux pentes de toit aussi.

DSCF1312.JPG

Et voilà le résultat :

DSCF1313.JPG

DSCF1359.JPG

Il faut encore boucher les trous entre le haut du mur de la maison et le bas du toit.

DSCF1323.JPG

Et Monsieur peut maintenant poser la première couche de laine de verre.

DSCF1365.JPG

DSCF1364.JPG

Et comme vous devez vous en douter au vu de certaines des photos de cet article, nous contournons parfois les poutres de la charpente. Et il y a donc des découpes à faire.

DSCF1371.JPG

Pour ce faire, Monsieur utilise un couteau spécial pour couper la laine de verre.

DSCF1368.JPG

Et voilà pour la première couche d'isolation. La deuxième couche, ce sera pour plus tard. Déjà avec cette première épaisseur, on sent la différence dans ce grenier.  

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 16:10

Aujourd'hui, je vais vous présenter notre nouveau gros chantier en cours. Mais je ne vais pas vous annoncer tout de suite de quoi il s'agit. Il faut bien que vous fassiez un peu travailler vos méninges. Alors je vais vous donner des indices photographiques et voir si vous pouvez deviner ce que nous sommes en train de faire...

Voici le premier ingrédient de ce chantier mystère :

DSCF1547.JPG

Et voici maintenant le deuxième ingrédient :

DSCF1546.JPG

A vous de jouer ! J'attends vos propositions en commentaire...

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 16:43

Oh la la ! Déjà plus d'un mois sans vous raconter nos travaux... C'est pas qu'il n'y a rien eu, c'est que dès que j'ai eu du temps libre, je l'ai mis à profit pour bricoler et puis ensuite, plus beaucoup de temps libre à portée de main... Alors me revoici, j'espère un peu plus régulièrement, pour reprendre où nous en étions restés !

Je vous avais montré nos nouvelles menuiseries dans l'entrée, mais il y en a eu aussi dans la fututre bibliothèque. Voilà donc à quoi ressemblait le pignon de la maison à notre arrivée aux Cagouillères :

AMG_7927.jpg

Intéressons-nous plus particulièrement à l'ouverture.

DSCF9290.JPG

Ouverture typique d'un grenier, avec une simple porte en bois, refermée par un crochet.

Vue de l'intérieur :

DSCF1125.JPG

Et puis cette ouverture est venue s'habiller d'un cadre.

DSCF1126.JPG

Puis d'une vitre

futur-gite-0034.JPG

(pas sure qu'on voit la différence entre la photo avec vitrage et la photo sans, mais c'est pas grave...)

Nous voilà maintenant avec un tout nouveau chassis fixe.

futur-gite-0030.JPG

Et donc le pignon est désormais habillé...

futur-gite-0029.JPG

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 14:45

Un petit rappel de ce à quoi ressemblait notre future entrée à notre arrivée :

DSCF8055

Ensuite, nous avons fait ajouter le muret :

DSCF0353

Puis, les menuiseries de la baie vitrée sont arrivées !

DSCF1123.JPG

Et les menuisiers les ont posées en commençant par le cadre de la future porte d'entrée.

DSCF1127.JPG

Puis par le cadre de la baie vitrée à côté de cette porte.

DSCF1128.JPG

En enfin celui de la baie vitrée au-dessus de la porte.

DSCF1129.JPG

DSCF1130.JPG

Une fois les cadres installés, reste plus qu'à venir y caler les vitrages. Et voilà donc le résultat en façade.

future-entree-0026.JPG

Pour l'instant, les différences de couleur sont dues à différentes teintes de lasure, mais le but est qu'un jour tout soit rouge.

Voici une vue plus rapprochée.

future-entree-0028.JPG

Ainsi qu'une vue de l'intérieur.

future-entree-0032.JPG

Pour cette entrée, ce n'est qu'un début, mais la façade est maintenant complètement fermée.

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 18:09

Après plusieurs gros chantiers, Monsieur s'attaque à quelques finitions. A commencer par le tour des portes et fenêtres.

DSCF0978.JPG

DSCF0991.JPG

Puisqu'il a fallu enlever les menuiseries, il en profite pour repasser un coup de lasure sur celles-ci.

DSCF0975.JPG

Pour reboucher les contours des fenêtres, Monsieur a utilisé un enduit ton pierre. Et puisqu'il y est, il en profite pour apporter quelques touches de finitions à certaines pierres bien usées, comme par exemple l'ancienne pierre d'évier dont le coin est cassé. Voilà donc avant.

DSCF8351-copie-1.JPG

Pendant.

DSCF0979.JPG

DSCF0980.JPG

Et après.

DSCF1016.JPG

Ensuite, il y avait le trou au centre que nous avons décidé de reboucher. D'abord Monsieur met des clous puis il rebouche.

DSCF0995.JPG

Bien évidemment, il ne faut pas que tout passe à travers, donc Monsieur maintient une planche en-dessous le temps que l'enduit sèche.

DSCF0996.JPG

On peut alors boucher totalement et appliquer l'enduit de finition sur la couche supérieure.

DSCF0997.JPG

Ensuite, il y avait la pierre verticale, au centre, qui avait due être coupée pour positionner l'évier moderne et qui a donc été retravaillée.

DSCF1012

DSCF1013.JPG

Et puis les pierres sur le côté qui ont dues êtres coupées aussi pour passer l'évier. D'abord il faut reboucher le gros trou.

DSCF0982.JPG

Puis passer aux finitions.

DSCF0994.JPG

Et voilà le résultat.

DSCF0987.JPG

Et maintenant, voyons cet ancien évier dans son ensemble :

DSCF1015.JPG

DSCF1017.JPG

On peut maintenant replacer le vase qui d'ailleurs est plus stable car il n'est plus posé dans un trou...

DSCF1019.JPG

Ensuite il reste encore un travail de finition dans le salon. Cela concerne le dessous de la fenêtre dont l'appui a été changé lors de la pose de la nouvelle fenêtre. Voilà donc avant finition :

DSCF1014.JPG

Et après finition :

DSCF1018.JPG

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 18:56

Et voilà, nous allumons notre premier feu dans notre nouvelle cheminée...

DSCF1029.JPG

Et quand on dit "dans" la cheminée, c'est vraiment "dans" puisque le petit bois est positionné à l'intérieur.

DSCF1031.JPG

Et l'avantage de ce système, c'est que même avec le feu dedans, on peut voir les flammes dessus !

DSCF1049.JPG

Et on dirait que Monsieur a déjà trouvé sa position préférée...  

DSCF1043.JPG

Encore un petit réglage pour éviter que la trappe reste bloquée quand elle est chaude (problème de dilatation) et le tour est joué !  

DSCF1106.JPG

Alors c'est quoi cette cheminée ? Et bien il s'agit d'un produit 100% français du nom de Polyflam. Avec cette cheminée, on peut à la fois faire un feu ouvert pour le plaisir des flammes et du crépitement, faire un feu fermé, comme dans un poêle, pour assurer la chaleur, combiner un feu dedans et un feu dessus pour avoir et la chaleur et le plaisir, et on peut aussi cuisiner si on veut (faire mijoter des plats sur la plaque par exemple...). Pour la partie technique, voilà le principe de fonctionnement :

dessin-technik-Polyflam-920-px

Il existe des modèles équipés de système de distribution pour chauffer d'autres pièces. Ce n'est pas le cas pour le modèle que nous avons choisi car nous n'en avions pas besoin. Ensuite, reste à installer l'habillage que l'on veut pour conserver le charme de la cheminée de départ ! Vous avez vu la nôtre, en voici quelques autres exemples :

sans-titre2

sans-titre.png

Certains creusent même pour enterrer le système et conservent ainsi une cheminée ouverte au niveau du sol.

images1.jpg

Cela fait maintenant un mois que nous avons mis en service notre nouveau foyer et pour le moment, nous en sommes très satisfaits !

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 09:45

Précédemment, vous avez pu suivre l'installation d'un drôle d'engin dans la cheminée du salon. Et voici maintenant le détail de la phase d'habillage. Il faut d'abord commencer par entourer la bête de laine de roche.

DSCF0936.JPG

Ensuite, pour le parement, nous allons recycler des pierres qui viennent des Cagouillères.

DSCF0940.JPG

DSCF0942.JPG

Et des briques qui viennent aussi de chez nous puisqu'il s'agit de celles obtenues suite au démontage du conduit de la cheminée dans le grenier.

DSCF9667

Ces pierres et briques vont aller faire un petit tour chez le tailleur de pierres.

DSCF0939.JPG

Et c'est parti pour la pose des pierres qui serviront de coffrage à cet ensemble. 

DSCF0943.JPG

Monsieur fabrique une protection de fortune pour protéger le moteur lors du coulage du mortier de chaux à l'intérieur de ce coffrage. 

DSCF0947.JPG

Ce fameux moteur servira à pulser l'air chaud dans le salon. 

DSCF0948.JPG

Et maintenant Monsieur comble donc le coffrage avec son mortier de chaux.

DSCF0951.JPG

Puis il commence à présenter les briques pour savoir précisemment comment les installer.

DSCF0952.JPG

Les briques sont installées.

DSCF0956

Reste à faire les joints.

DSCF0957.JPG

Pour le côté, vous remarquerez que la brique est en porte-à-faux. Il a donc fallu la soutenir le temps que le mortier sèche.

DSCF0958.JPG

Une plaque de cheminée achetée sur un site internet de vente d'objets d'occasion bien connu et voilà le travail.

DSCF0970.JPG

Explication du principe de fonctionnement lors du prochain article...

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Habitants des Cagouillères
  • Le blog de Habitants des Cagouillères
  • : Nous nous lançons dans une aventure de restauration d'une ferme de 1850 et de réhabilitation de son jardin.
  • Contact

Recherche

Pages