Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 16:29

Cette fois-ci, c'est à la deuxième étable que nous nous attaquons.

DSC00047-2

Celle-ci devrait un jour être l'arrière-cuisine.

DSCF5778 DSCF6246

Ca se voit que c'est l'arrière cuisine, il y a déjà le panier de commissions suspendu et le carton de bouteilles d'eau... Bon OK, il n'y a pas que ça... On trouve de tout, comme dans les autres parties de la maison d'ailleurs, je ne vois pas pourquoi cette pièce ferait exception !

DSCF6247

Mais une fois de plus, les supers pros du nettoyage sont passés par là et après un ou deux cadavres de souris séchées...

 DSCF6273-2.jpg

(vous pensiez que j'allais vous épargner ça, mais c'est vous qui avez voulu partager l'aventure avec nous, et les cadavres de souris séchées en font partie... et encore, ne vous plaignez pas, on voit pas très bien sur la photo...), je disais donc qu'après cela, tout semble nettement plus acceptable.

DSCF6266 DSCF6268

DSCF6269

Sauf que ça, c'était avant que Monsieur ne déblaye la suite du grenier et fasse tomber la paille et tout ce qui se trouve au-dessus.

DSCF6638

A ce jour, c'est encore dans cet état car l'été est venu et il a fallu arrêter de faire des feux de paille... Mais bon, on sait qu'une fois la paille enlevée, c'est propre en dessous !

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Le nettoyage
commenter cet article
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 11:38

Nous attaquons ensuite le grenier qui est au-dessus de la maison d'habitation actuelle.

DSCF5745-2

Véritable grenier à grain recouvert de tomettes au sol, ce grenier est encore équipé d'une partie de son matériel dont une très lourde vis sans fin pour monter le grain dans le grenier (à gauche de l'image, recouverte de cordes).

grenier 7933Il y a aussi beaucoup d'autres choses à jeter dans ce grenier et tout un tas de toiles d'araignées (pour certaines habitées de monstres gigantesques) et de poussière.

grenier 7932Mais une fois de plus, nous remontons nos manches (pour ma part, au sens figuré seulement au cas où une araignée passerait un peu trop près...) et nettoyons ce grenier qui un jour devrait être une chambre d'enfant et notre chambre (ainsi que salle de bain et dressing).

DSCF6608 DSCF6605

Si vous êtes observateurs, vous aurez d'ailleurs peut-être remarqué le traçage au sol (par un simple mètre, certes) nous permettant d'imaginer le découpage des futures pièces et donc de dessiner un plan grossier.

Et pour les adeptes de l'avant-après, un petit montage...

grenier avant-après

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Le nettoyage
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 10:56

La haie étant enfin plantée, nous pouvons reprendre tranquillement le cours des travaux tels que nous les avions prévus. Nous nous attaquons donc à l'intérieur en commençant par l'un des greniers, au dessus de la première étable.

DSCF6433-2

 

Ce grenier se constitue essentiellement de planches posées un peu n'importe comment sur des poutres et recouvertes d'environ une vingtaine de centimètres de paille et filasse, mélangées à des morceaux de tuiles cassées, le tout bien évidemment additionné de plusieurs dizaines d'années de poussière...

DSCF5763 DSCF5767

Un régal... qui s'admire tout autant de dessous, d'ailleurs !

DSCF6639

J'allais oublier que la charpente servait de soutien à de grandes branches enchevêtrées dans les poutres.

grenier 7929

Je me charge de ces branches pendant que Monsieur l'Habitant des Cagouillères se charge d'attaquer la paille. Il commence par essayer de faire tomber les planches entre les poutres afin de faire tomber le plus de paille d'un coup et il n'a plus que les finitions à réaliser. Une fois tout au sol (plusieurs heures plus tard), reste plus qu'à trier les morceaux de tuiles pour la déchetterie et la paille pour aller la brûler dans le fond du terrain.

Un bon coup de balai sur les poutres et la charpente, et voilà le résultat :

DSCF6610

Nous avons terminé de dégager ce morceau du grenier (on aperçoit qu'il en reste encore un peu plus loin, mais ce sera pour plus tard), grenier qui sera en fait en grande partie ouvert sur la pièce du dessous qui devrait être la cuisine et salle à manger.

Pour ceux qui ne se rendrait pas bien compte du résultat, voici un petit montage "avant-après" comme on me les réclame depuis longtemps...

mezzanine avant-après

Sur ces clichés, si on se concentre sur le pied de la poutre verticale, et tout particulièrement sur la ferraille, on voit bien qu'il y avait une sacrée épaisseur de cochonnerie...

Le palier, quant à lui, est étrangement devenu plus spacieux, même si on ne voit pas bien ce que cela donnait avant en raison des difficultés à accéder à cet espace,

DSCF5759.jpg

on voit bien que c'est beaucoup plus propre après.

DSCF6611

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Le nettoyage
commenter cet article
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 16:37

Quand on se lance dans des travaux, quels qu'ils soient, on est toujours confronté, à un moment ou un autre, à des imprévus. Soit on découvre de mauvaises surprises au détour d'un déblaiement (chose qui ne nous est pas encore arrivée mais à laquelle on s'attend à chaque instant), soit, et ce fut le cas cette fois-ci, d'heureux imprévus se présentent à nous et nous obligent à chambouler un peu nos projets.

 

Cet imprévu, auquel nous avons été confronté au début de l'hiver dernier, aura été la fermeture d'un pépiniériste des environs. Les champs, repris par un agriculteur, devaient impérativement être débarassés de tous leurs arbres et arbustes mis en nourrice. Ni une ni deux, nous chamboulons donc nos plans. Nous n'attaquerons pas l'intérieur tout de suite mais sauterons sur l'occasion pour nous faire une haie à moindre frais.

 

Première étape, déterrer les arbustes en question chez le pépiniériste.

Deuxième étape, optimiser les trajets en chargeant la remorque à son maximum.

Troisième étape, ramener les arbustes à la maison.

Il n'y aura pas de quatrième étape ce jour là car au bout de plusieurs répétitions des étapes 1, 2 et 3, il fait déjà nuit...

DSCF6550

Nous avons ramené environ 200 arbustes et une petite dizaine d'arbres pour faire notre haie qui nous permettra de délimiter notre terrain du côté que nous avions fait rectifier par le géomètre.

DSCF6560 DSCF6561

Planter le tout en un temps record (hiver et froid arrivant à grands pas) juste en creusant un trou tous les mètres aurait été un travail de Titan. Alors aux grands maux les grands remèdes, ne reculant devant rien, nous trouvons une pelleteuse en creusons carrément une tranchée sur toute la longueur à planter...

DSCF6557 DSCF6556

Au passage, cette 'petite' opération digne d'une opération commando aura valu à Monsieur l'Habitant des Cagouillères une belle cicatrice sur le crâne, qui 9 mois après n'a toujours pas disparue... En effet, tout cela ne s'est pas passé exactement comme sur des roulettes. Entre les énormes pierres qui se sont trouvées sur son chemin, déstabilisant la machine, (cause de la fameuse cicatrice...) et la terre collante comme du chewing-gum (embourbant la pelleteuse à plusieurs reprises et allourdissant nos bottes de plusieurs kilos, nous donnant alors l'impression d'être des spationautes explorant de nouvelles contrées...), plus d'un juron est sorti de la bouche de Monsieur l'Habitant des Cagouillères (et à bien y réfléchir, il est probable que j'en aie laisser échapper un ou deux aussi)...

 

Enfin ! Nous arrivons finalement à planter tous nos arbustes après des heures et des heures de travail.

DSCF6630

Monsieur l'Habitant des Cagouillères, un soupçon perfectionniste sur les bords, a essayé tant bien que mal de niveler le tout une fois l'opération terminée, mais là encore, la nature du sol n'a pas permis tout de suite un résultat à la hauteur de ses espérances, il a dû s'y remettre plus tard, une fois la terre un peu plus facile à travailler.

Je dois avouer que le résultat, à ce jour, en valait quand même la peine.

DSCF7026

Je dis à ce jour car nous avons bon espoir que cela soit encore plus joli d'ici deux ou trois ans lorsque la haie aura bien pris et que tous ces arbustes seront feuillus et fleuris.

Cette année, seuls les groseillers fleurs et les buddléias ont fleuri, mais c'est un bon début.

DSCF6836

Cependant, nous ne sommes pas encore tout à fait au bout de nos peines avec cette haie. Il nous reste encore à lutter contre les attaques des lapins et chevreuils qui ont déjà fait des dégâts cet hiver...

DSCF6627 DSCF6631

A vue de nez, nous accuserions environ 10% de perte cette année, entre les arbustes qui ne s'en sont pas remis d'avoir été grignottés, ceux qui n'ont pas supporté la transplantation, leur nouvelle terre ou le froid, et ceux qui ont eu du mal à survivre à la sécheresse de cet été lorsque nous n'étions pas là pour les arroser à temps.

Il faut savoir que lorsque nous arrosons le verger et la haie, nous y passons rapidement 3 ou 4 heures. Et pourtant, nous sommes équipés pour perdre le moins de temps possible.

DSCF7020-2

Après avoir lu cet article, certains de nos amis comprendront mieux pourquoi nous n'avons pas pu leur rendre visite cet hiver comme prévu... Nous avons dû traiter l'urgence avant tout... On se rattrapera en les invitant pour profiter de notre magnifique jardin d'ici quelques temps !

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Le jardin
commenter cet article
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 10:06

Aujourd'hui, ni travaux, ni nettoyage, ni jardinage !

Je voulais juste partager avec vous quelques uns de ces moments qui font que nous sommes heureux de nous être lancés dans cette aventure. Des moments qui nous redonnent courage si tant est que nous en aurions déjà un peu perdu...

DSCF6419

 

DSCF6810

 

DSCF6420

 

DSCF6859

 

DSCF6857

 

DSCF6860

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans La détente
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 17:31

Un jour, nous décidons de nous attaquer à un taillis du jardin qui ne ressemble plus à rien à cause des ronces, orties et autres plantes étouffant les pauvres arbres cachés en dessous.DSCF6493 -2

Ayant repéré comme victimes deux pommiers, nous relevons nos manches pour tenter de les libérer dans tout ce fouilli...DSCF6495

Cette mission, digne d'un des douze travaux d'Hercule (ou d'Astérix, à chacun sa culture !), nous permet de confirmer que des arbres sont effectivement cachés sous les indésirables.

DSCF6494

Il faut quand même que je vous montre aussi un peu des fameux indésirables dégagés et prêts à se transformer en cendre, histoire que vous vous rendiez un peu mieux compte de l'étendue du travail...

DSCF6496

Et oui, il s'agit là d'un monticule de branches de ronces.

Je ne vous explique pas l'état de nos bras à force d'égratignures, de nos gants percés par les épines et de nos pantalons aux fils tout tirés ! Mais on n'a rien sans rien, et le résultat qui se profile peu à peu nous remonte le moral et nous confirme que tout cela en vaut la peine.

DSCF6498

Car plus qu'un ou deux pauvres pommiers, c'est tout un verger que nous découvrons (dans les deux sens du terme : que nous "découvrons" tel un Christophe Colomb découvrant de nouvelles contrées, mais aussi que nous "découvrons" de leur couverture de végétation intruse...) ! Tous ces arbres ont un peu souffert du poids de leur charge imposée et il a donc fallu tailler un peu le tout, mais on verra bien ce qu'il en ressortira...

DSCF6507DSCF6510

Un verger bien planté avec ses deux allées d'arbres fruitiers bien parallèles...

Alors c'est décidé, nous hésitions sur l'emplacement où planter notre verger, plus de doute possible, nous allons prolonger ce verger déjà existant !

Six pommiers à cidre ajoutés au bout...

DSCF6736

Et tout un assortiment de bons fruits en prévision ajoutés en une troisième allée à ce verger...

DSCF6624

Pour un résultat qui nous satisfait tout à fait. Reste plus qu'à attendre les premières récoltes...

DSCF6746DSCF6980

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Le jardin
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 09:46

Dans les diverses pièces attenantes, nous retrouvons, éparpillés un peu partout, des bocaux de conserve maison.

DSCF6120

N'ayant pas toujours une idée de ce dont il s'agit, de quand ça date ou encore de comment ça a été stérilisé, nous entreprenons de tous les vider afin de garder les bocaux vides pour faire nos propres conserves une fois désinfectés.

 

Les enfants de Monsieur Habitant des Cagouillères ont d'abord trouvé cette opération de vidage au fond du jardin assez amusante, mais au bout de plusieurs brouettes de bocaux (et de quelques guêpes par l'odeur alléchées), ils ont un peu changé de point de vue...

 

J'en profite pour les remercier de leur présence et de leur précieuse collaboration !

DSCF6148

 

Quand je vous disais que nous ne connaissions pas toujours la date, en revanche, certaines fois, les bocaux étaient encore munis de leur étiquette. C'est ainsi que nous avons retrouvé un bocal de cornichons datant de ... 1969 !

DSCF6209

Et oui !

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Le nettoyage
commenter cet article
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 11:42

C'était pas très compliqué... je suis sure que vous avez tous trouvé tout de suite !

 

Je vous rappelle ce que vous deviez identifier :

DSCF6200

 

Mais bien sûr ! Il s'agissait tout simplement de mère de vinaigre... Bravo aux fins détectives qui ont tout de suite su identifier cet amas peu ragoutant...

Nous l'avons trouvée au fond d'un pot en terre. Je ne sais pas si c'était effectivement un pot de vinaigre ou si il s'agissait de vin, mais nul doute que ça se trouvait là depuis déjà un certain temps...

DSCF6197.jpg

Encore félicitations à toutes les bonnes réponses !

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Devinettes
commenter cet article
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 11:57

Pour ceux qui ne sont pas du Poitou-Charentes, vous ne savez peut-être pas à quoi le mot "cagouillères" fait référence.

Si on cherche sur internet le mot "Cagouillère", on est seulement renvoyé à une adresse à Poitiers. J'ai cherché sur plusieurs moteurs de recherche avec toujours le même résultat.

 

Le mot cagouille, lui, remporte beaucoup plus de succès. Pour vous donner un indice, une charmante cagouille, affublée d'un chapeau à fleur, nous accompagne depuis le début de notre aventure...

008

Et oui, les cagouilles, ce sont les petits-gris, les lumas, les gastéropodes, les escargots, quoi ! Et à en croire le nom de notre lieu-dit, les Cagouillères, nous serions donc sur un terrain propice aux escargots. Alors en attendant de pouvoir y établir un petit élevage, nous avons déjà fabriqué une maison de fortune pour nos cagouilles...

DSCF6524.JPG

Je reprendrai donc de temps à autre le temps de vous parler de nos amis les cagouilles, ainsi que des façons de les apprécier dans nos assiettes...

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Cagouillerie et compagnie
commenter cet article
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 11:36

Aujourd'hui, je vais vous proposer une petite devinette...

La photo ci-dessous est certes un peu floue et je m'en excuse, mais saurez-vous deviner de quoi il s'agit???

DSCF6200.JPG

N'hésitez pas à faire vos propositions, je vous donnerai la réponse dans quelques jours!

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Devinettes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Habitants des Cagouillères
  • Le blog de Habitants des Cagouillères
  • : Nous nous lançons dans une aventure de restauration d'une ferme de 1850 et de réhabilitation de son jardin.
  • Contact

Recherche

Pages