Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 11:48

Les murs des trois pièces étant terminés, on peut donc s'attaquer au sol.

Tout d'abord, il faut recouvrir l'intégralité des pièces de plaques isolantes à plots. Ce genre de plaques ne nécessite pas de fixation.

DSCF9600.JPG

DSCF9603.JPG

DSCF9604.JPG

(Là, les plaques ont été recouvertes de cartons juste pour les protéger en attendant l'étape suivante.)

Mais isoler le sol ne suffit pas. il faut aussi protéger le long des murs à l'aide d'un isolant périphérique, une espèce de bande de mousse, qui sert à désolidariser la dalle flottante des murs et cloisons, à éviter les ponts thermiques et à absorber les dilatations de la chape.

DSCF9599.JPG

Une fois l'isolant périphérique et les plaques posés, il ne reste plus qu'à faire passer le serpentin de tuyau en PER entre les plots. Pour installer ce plancher chauffant, le chauffagiste a fait appel à un bureau d'études afin de déterminer la capacité de la pompe à chaleur ainsi que la longueur de tuyau nécessaire pour assurer un chauffage correspondant aux spécificités de la maison (pierres apparentes, hauteur sous plafond, taille des pièces, et autres), avec un plan de la maison. Cette étude a permis de définir que nous avions besoin d'une GROSSE pompe à chaleur (jamais auparavant le chauffagiste n'en avait posé une aussi grosse) triphasée à 17 ampères par phase, et que chaque passage de tuyau devait être espacé de 15 cm.

DSCF9608.JPGDSCF9607.JPG

DSCF9606.JPG

Sauf que ce ne serait pas drôle si je n'avais pas une petite anecdote à vous raconter... Il se trouve que sur le plan, la buanderie apparaissait comme telle. Les techniciens se sont dit qu'une buanderie n'avait pas besoin de beaucoup de chauffage. Sauf qu'en attendant que la maison soit entièrement finie, cette pièce sera momentanément une cuisine. Et puis, quand elle sera buanderie, il ne faut pas oublier que j'y aurai aussi mon atelier ! Alors il faut ce qu'il faut et le chauffagiste et Monsieur, en installant le serpentin, ont décidé de le faire tournoyer plus que prévu dans cette fameuse buanderie. Alors ce qui devait arriver arriva, ils furent court en tuyau ! Et donc, obligés de faire un raccord !! Mais un raccord, on ne sait jamais, ça peut être source de fuite. Alors Monsieur a fait tous les repérages nécessaires pour retrouver facilement l'endroit à casser si besoin et éviter de tout saccager le salon pour retrouver ce raccord (bien pensé, n'est-ce pas ?!?)

DSCF9611.JPGDSCF9610.JPG

Et comme je viens de publier ces repérages dans cet article, même si notre ordi plante, que nous perdons toutes nos photos, nous aurons toujours une trace sur la toile...

Reste plus qu'à raccorder tous ces tuyaux au collecteur situé dans la buanderie.

DSCF9618

Et voilà le travail !

Partager cet article

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article

commentaires

guil jean 05/01/2013 21:46

cette étape m'a beaucoup intéressée, c'est du concret
qui laisse entrevoir un avancement certain des choses ...

Meilleurs voeux à toute la famille en espérant avoir encore beaucoup de surprises en 2013 !!!!!

Habitants des Cagouillères 07/01/2013 18:26



Meilleurs voeux à vous aussi. Et oui, ça avance et il va y avoir de belles surprises !



Présentation

  • : Le blog de Habitants des Cagouillères
  • Le blog de Habitants des Cagouillères
  • : Nous nous lançons dans une aventure de restauration d'une ferme de 1850 et de réhabilitation de son jardin.
  • Contact

Recherche

Pages