Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 10:51

Maintenant que les deux pans ont été découverts, que les chevrons ont été remplacés, que la toile, les liteaux et contre-liteaux ont été posés, passons à l'étape suivante : la pose des tuiles sur le pan de devant. D'abord, Monsieur commence par une bande d'ardoises clouées en bas du pan pour éviter que l'eau de pluie ne passe à travers les tuiles et abîme le bois (cette technique appelée "doublis" se fait habituellement avec d'autres tuiles mais il faut alors les couper car elles sont trop longues). Puis, il pose une première rangée de tuiles neuves qui sera bien rectiligne et qui aidera à l'évacuation des eaux de pluie vers la gouttière. 

DSCF0766.JPG

Une fois la rangée du bas complète, il attaque par les côtés pour pouvoir poser les tuiles de rive.

DSCF0768.JPG

Là encore, le voisin nous a bien rendu service puisqu'il nous a à nouveau prêté son tracteur, encore plus utile cette fois-ci.

DSCF0772

Sans lui, Monsieur est obligé de passer son temps à monter et descendre son échelle, sachant qu'à chaque fois il monte chargé de tuiles. Imaginez-le à la fin de la journée avec le nombre de tuiles portées et le nombre de barreaux d'échelle montés. Alors qu'avec ce tracteur, c'est plus simple car il suffit de remplir le godet de tuiles et de l'élever à hauteur du toit... Donc encore une fois, même dans l'obscurité, Monsieur travaille pour profiter au maximum du tracteur ! Et au petit jour, il y est de nouveau...

DSCF0774.JPG

Sauf que ce jour-là, je ne travaille pas et que la tâche m'est plus abordable, alors j'aide ! Autant il n'était pas question pour moi de grimper sur le toit par une échelle tout en portant des tuiles et de grimper par les contre-liteaux pour monter les tuiles au plus haut, autant je suis en mesure de remplir le godet du tracteur

DSCF0781.JPG

et de le conduire jusqu'au pied du toit pour amener les tuiles à bonne hauteur.

DSCF0780.JPG

Ensuite, je grimpe à l'échelle, passe dans le godet du tracteur et empile les tuiles sur le toit ou les lui envoie pour le haut(une par une et pas très droit, heureusement qu'il est habile pour rattraper !).

DSCF0777.JPG

Et pendant ce temps, Monsieur peut continuer à positionner les tuiles.

DSCF0775

Ce qui n'est pas si simple car étant donné que nous réutilisons de vieilles tuiles, elles ne sont pas toutes plates (et c'est d'ailleurs ce qui permettra de conserver le charme de cette toiture) et elles ne se superposent pas toujours les unes aux autres. Il faut parfois en essayer 5 ou 6 avant de trouver le bon assemblage. Sans compter celles qui sont tellement arrondies que le tenon (accroche situé sous la tuile) ne dépasse pas les angles qu'il faut donc recouper.

DSCF0779

Mais petit à petit, ça avance !

DSCF0782.JPG

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 10:03

Nous avons vu comment ça a commencé pour le pan arrière, passons maintenant au pan avant. Cette fois-ci, l'étape d'enlèvement des tuiles sera un peu plus rapide grâce à un voisin compatissant qui nous a prêté un tracteur avec un chargeur permettant de descendre les tuiles à réutiliser par plus grande quantité et donc beaucoup plus rapidement. Les tuiles à jeter, quant à elles, sont envoyées dans la benne de notre tracteur.

DSCF0625.JPG

DSCF0626.JPG

Mais comme nous n'avons pas le tracteur pour très longtemps, Monsieur en profite un maximum et travaille encore quand la nuit commence à tomber !

DSCF0628.JPG

Là, c'est pas encore tout à fait fini, mais presque et cette fois-ci, le pan sera entièrement découvert au bout de 2 jours ! On enlève ensuite les liteaux.

DSCF0636.JPG

On change les chevrons usés.

DSCF0684.JPG

Et on passe au dressage : il s'agit là d'aligner tous les chevrons plus ou moins sur un même plan, soit en positionnant des cales entre la panne (poutre horizontale) et le chevron, soit en ajoutant un renfort le long du chevron.

DSCF0693.JPG

Puis Monsieur retravaille le haut des murs.

DSCF0685.JPG

DSCF0686.JPG

Mais quand on voit le ciel bleu en arrière-plan, on ne peut pas s'imaginer que 10 minutes plus tard il y aurait un gros orage avec pluie, tonnerre et foudre. Alors il a fallu que nous affrontions les éléments pour clouer des sacs plastiques et protéger ce travail fraîchement terminé du ruissellement de pluie. Alors, pas de photos de cet instant particulier parce que nous étions en train de nous mouiller la couenne, la nuit tombait et que j'avoue que nous avions d'autres préoccupations sur le moment. Toujours est-il que nous avons protégé le chantier...

DSCF0688.JPG

Et que le mur a été épargné !

DSCF0690

Le travail peut reprendre normalement avec la pose de l'écran sous-toiture maintenu par les liteaux.

DSCF0700.JPG

Puis la pose des contre-liteaux, calés pour parfaire l'alignement.

DSCF0742.JPG

Encore une étape de franchie !

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 14:57

Attendez-vous à ce que je vous parle pendant plusieurs articles de cette toiture de la maison d'en face, parce qu'il y a bien du travail à y faire, et cela prend du temps (surtout quand on le fait seul ou presque...). Voici donc, sur le pan avant, à quoi cela ressemblait au départ.

AMG_7919.JPG

Ensuite, souvenez-vous du pan arrière qui avait eu besoin d'une retouche en raison de trop gros trous.

DSCF6473.jpg

Et je ne vous parle pas des bords qui s'affaissent !

DSCF0568.JPG

Il est donc grand temps de faire quelque chose, pour que l'ensemble de la charpente ne se pourisse pas et pour préserver le bâtiment. Première étape : enlever les tuiles. Monsieur attaque par le pan arrière.

DSCF0572.JPG

DSCF0596.JPG

Là, je vous montre début de chantier et casi-fin de chantier, ça parait facile et rapide, mais il s'est écoulé 5 jours entre les deux photos... Il faut dire que Monsieur prend aussi le temps de trier les tuiles réutilisables et que cela prend donc un peu plus de temps qui si il avait tout balancé au rebut.

DSCF0597.JPG

Et puis, par endroit, ce n'est pas facile parce que les liteaux sous les tuiles sont tellement pourris qu'ils viennent avec et du coup Monsieur n'a pas de point d'appui facile pour remonter chercher les tuiles restantes...

DSCF0598.JPG

Une fois les tuiles toutes enlevées sur ce pan, il reste encore à se débarasser de tous les liteaux et des chevrons usés.

DSCF0601.JPG

Les chevrons ainsi enlevés seront remplacés tout de suite par d'autres, tout neufs.

DSCF0607

Au passage, remarquez le matériel utilisé par Monsieur, un véritable échafaudage de couvreur.

DSCF0606

Maintenant, Monsieur installe un écran sous-toiture, sorte de toile de protection contre la neige et le vent.

DSCF0611.JPG

Cet écran est fixé par des liteaux à la verticale sur lesquels viendront s'ajouter des contre-liteaux à l'horizontale.

DSCF0614.JPG

DSCF0615.JPG

Pour l'instant, Monsieur fait un premier passage de contre-liteaux environ tous les 20 cm.

DSCF0617.JPG

Mais ensuite il en rajoutera dans chaque intervalle.

DSCF0743.JPG

Et on obtient alors ce que je vous avais défié de reconnaître lors de la devinette.

DSCF0750

Voilà déjà une bonne étape de franchie, mais c'est loin d'être terminé !

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 11:34

Je vous ai mis au défi de deviner de quoi il s'agissait sur cette photo :

DSCF0750

Et vous avez donc facilement trouvé qu'il s'agissait de morceaux de bois, ça d'accord, c'était pas si compliqué ! Mais il s'agit plus précisément de liteaux, pièces longues posées sur la charpente et constituant le support de la couverture d'un toît.

DSCF0748.JPG

Mais avant d'en arriver à ce que vous voyez sur cette photo, il y a bien des étapes et je vous invite à revenir les suivre très prochainement...

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Devinettes
commenter cet article
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 10:53

Il est vrai que les travaux sont loin d'être finis et que c'est une folie d'avoir dans le salon actuel ce que nous avons reçu, mais bon, il y a parfois des occasions à ne pas laisser passer... Alors il se trouve que cet été, nous avons vu un jour arriver un camion, chargé de nous livrer ceci :

DSCF0599.JPG

Mais non, pas la roue ! Ce qu'il y a à côté, un billard !

Il est prévu dans la future bibliothèque, pièce qui sera à l'extrémité droite de la maison, mais pour le moment, pour ne pas qu'il s'abîme, nous sommes obligés de le stocker dans un lieu sain et propre : le salon !

DSCF0605

Alors il est vrai que la pièce principale actuelle qui sert à la fois de salon, vestibule, salle de jeu pour la Cagouillette et salle à manger quand on a des invités, devient d'un coup beaucoup plus tassée. Mais comme je le disais, nous n'avons pas trop eu le choix, il aurait été stupide de refuser une telle opportunité. Et puis, il n'a pas vocation à rester dans cette pièce (bon, OK il est fort probable qu'il y reste quand même un certain temps...) Comme nous avons choisi un tapis bordeaux, du coup, les billes rouges sont bleues, ce qui est assez perturbant au départ, mais on s'y fait !

DSCF0604.JPG

Vous devez vous demander comment on fait maintenant pour recevoir des amis autour d'un bon repas. Et bien, nous avons tout prévu, nous avons fabriqué une sorte de plateau en bois en 4 éléments pour pouvoir l'enlever facilement et jouer. Bon, nous avons été confrontés à quelques problèmes techniques, mais rien d'insurmontable ! La première chose, c'est que cette forme de billard n'est pas prévue pour servir en table de repas et que lorsqu'on est assis autour, les jambes se retrouvent coincées par le caisson du billard qui est beaucoup plus profond que pour les vrais billards-tables. Pour le confort de nos invités, nous avons fait un plateau avec un débord de 20 cm tout autour. Ce qui nous donne donc une table avec des dimensions totales de 1,60 m de large par 2,40 m de long. Autant dire qu'on a assez d'espace, mais il n'est juste pas facile d'attrapper les plats qui sont au milieu et il faut se faire glisser le sel et le poivre sur la table car on ne peut pas l'attrapper d'un bout à l'autre de la table. Cela rend les dîners un peu plus originaux qu'autour d'une table classique !

Autre problème technique : il n'existe pas de nappes prévues pour ces dimensions. D'autant qu'il faut aussi sécuriser le tapis et prévoir les éventuels renversements de liquide au cours des repas. alors nous avons opté pour une nappe assez originale aussi puisqu'elle est en lino...

DSCF0953.JPG

Rendu assez particulier, n'est-ce pas !

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans La détente
commenter cet article
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 10:47

Saurez-vous reconnaître de quoi il s'agit ?

DSCF0750.JPG

Ce n'est pas très difficile, je compte sur vous !

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Devinettes
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 08:50

Je ne pensais pas déjà vous montrer la prochaine étape, mais c'est fini, alors voilà. Je vous avais annoncé de petits aménagements. Et bien c'est fait. Monsieur a fabriqué une étagère.

DSCF0807.JPG

Il s'est glissé sous le lavabo pour fixer cette nouvelle étagère.

DSCF0873.JPG

Etagère sur laquelle nous sommes venus poser des panières.

DSCF0875.JPG

Cette salle de bain est désormais équipée de rangements ! 

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 08:51

Nous avons tout de même profité des beaux jours de cet été pour faire une pause de temps à autre. Entre autre, notre pause du mois d'août a consisté à être bénévoles dans l'organisation de la Multirandonnée de la Communauté de Communes. C'est une activité qui se déroule tous les ans dans une commune différente de la Communauté et qui attire environ 300 randonneurs, à pied, à vélo ou à cheval.

DSCF0718.JPG

J'espère que les randonneurs à pied et les VTTistes ne m'en voudront pas mais c'est quand même beaucoup plus joli des chevaux alors c'est surtout eux que je vais vous montrer... Par exemple, pendant que leurs propriétaires sont à la pause casse-croûte,

P8100062.JPG

les chevaux, eux, se détendent dans un pré voisin.

P8090052.JPG

P8100070.JPG

De même à l'heure du déjeuner...

DSCF0712.JPG

DSCF0707.JPG

DSCF0711.JPG

DSCF0708.JPG

DSCF0713.JPG

DSCF0714.JPG

DSCF0715.JPG

Mais il ne faut pas croire que les chevaux n'ont fait que se reposer... Ils ont aussi participé à la randonnée sur les chemins alentours.

P8100064.JPG

DSCF0725.JPG

Le soir venu, de retour au campement, certains ont droit à une petite douche rapide.

DSCF0732.JPG

Et d'autres se roulent par terre !

DSCF0739.JPG

Et pendant ce temps, la Cagouillette a profité d'un petit tour de calèche.

DSCF0726.JPG

Suivi d'un petit tour à cheval !

DSCF0727-2.jpg

A l'occasion de cette multirandonnée, certains chevaux s'étaient parés de leurs plus beaux atours.

DSCF0722.JPG

DSCF0724.JPG

Cela aura été une très bonne expérience et je pense que nous y serons à nouveau l'année prochaine !

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans La détente
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 09:18

Reste plus qu'à installer l'essentiel de la salle de bains, à savoir, la vasque et la robinetterie. Commençons par la vasque que nous avons choisie en terrazzo.

DSCF0792.JPG

Le Terrazzo est constitué d'un mélange de ciment et de résine. Dans ce mélange est intégré du marbre concassé de grosseur et texture variables suivant l'aspect désiré.

DSCF0794.JPG

Nous avons opté pour une bonde push-up aussi appelée bonde à poussoir : on appuie dessus pour fermer et on appuie dessus pour ouvrir. Plus de tirette.

push-up_.jpg

Ensuite, il a fallu trouver un robinet que nous puissions positionner sur le côté de la vasque en raison du manque de place entre la vasque et le mur. Pour cela, il fallait un robinet assez haut (car positionné sur le plan de travail) avec un bec assez long pour bien se terminer au-dessus de la vasque malgré le déport, le tout, bien évidemment sans être trop moderne pour rester dans le style de la pièce ! Voici ce que nous avons choisi :

DSCF0799.JPG

Et voilà donc le coin vasque équipé et terminé.

DSCF0787.JPG

Maintenant, retournons voir la douche et tout particulièrement la robinetterie que nous avons trouvée. Là encore, quelques contraintes ont fait que nous n'avons pas trouvé tout de suite ce que nous voulions (ou tout au moins, pas au prix que nous étions prêts à mettre, car nous avions trouvé notre bonheur, à 1800 € la colonne de douche... Peut-être un peu trop pour cette salle de bains de chambre d'amis, même si nous aimons beaucoup nos amis !) Dans nos contraintes, outre la contrainte financière bien évidemment, nous voulions des formes plutôt arrondies que droites, un mitigeur thermostatique, et surtout pas une douchette comme on en trouve plus que souvent maintenant :

303_____EVD0151_3145.jpg

Je n'aime pas du tout cette forme là ! Je suis plutôt traditionnelle !

Après plusieurs mois de recherche et au moment où nous allions abondonner l'une (au moins) de nos exigences, nous avons finalement trouvé un modèle qui proposait un assez bon compromis. Et voici donc ce que nous avons installé :

DSCF0803.JPG

Encore un petit détail et cette salle de bain sera parfaite. Nous avons pensé qu'il fallait un système pour cacher la personne qui se douche des regards indiscrets. Mais pas de place pour fermer cette salle de bain par une porte, et pas envie non plus car nous souhaitons conserver la lumière qui arrive de la fenêtre de cette pièce pour éclairer davantage la chambre. Nous optons donc pour un rideau. il faut d'abord poser la tringle.

DSCF0076.JPG

DSCF0077.JPG

DSCF0079.JPG

Ensuite, il ne reste plus qu'à remettre aux bonnes dimensions un rideau de récupération (il ne vient pas de n'importe où... Il a été pendant plusieurs années garnir les grandes fenêtres d'un château à proximité de Versailles ! Je vous en reparlerai sans doute plus en détail plus tard...) et voilà le résultat en journée, salle de bain inutilisée.

DSCF0788.JPG

Puis lorsque plus d'intimité est nécessaire dans la salle de bain :

DSCF0789.JPG

Voilà. Je sais dors et déjà que je serai amenée à vous reparler de cette salle de bain d'ici peu car quelque chose est en cours de fabrication. Mais là, nous sommes dans des détails de décoration et non plus dans des éléments essentiels à la survie...

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 11:53

Nous pouvons maintenant passer aux finitions sur les murs de cette salle de bain de chambre d'amis... Avec un enduit sable / chaux / pigments d'ocre pour donner la même teinte rouge que ce que nous avions sur la cloison qui sépare la salle de bain de la chambre.

DSCF9595

Cet enduit va donc venir recouvrir la partie non carrelée en haut de la douche.

DSCF0075.JPG

Avouez que c'est quand même mieux que l'espèce de vert que nous avions avant dû au produit d'étanchéité...

DSCF0081.JPGRevenons au plan pour la vasque.

DSCF0089.JPG

Vous voyez, au passage, que nous avons posé au dessus de la vasque des carreaux identiques à ceux de la douche pour faire un rappel. Maintenant, il va aussi falloir enduire les environs.

DSCF0092.JPG

Cette salle de bain commence à prendre tournure, mais ce n'est pas encore fini...

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Habitants des Cagouillères
  • Le blog de Habitants des Cagouillères
  • : Nous nous lançons dans une aventure de restauration d'une ferme de 1850 et de réhabilitation de son jardin.
  • Contact

Recherche

Pages