Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 10:07

Et enfin, un jour, la sableuse est arrivée aux Cagouillères !

Il y a d'abord le compresseur, bien gros et bien puissant pour alimenter la sableuse, il fonctionne au gasoil.

DSCF8355.JPG

Puis le déhumidificateur qui sert à retirer l'humidité dans l'air (il est conseillé de sabler par temps sec, d'ailleurs). Si le sable n'est pas sec ou si de l'humidité pénètre dans la sableuse, le sable se colle et la projection en est rendue plus que laborieuse.

DSCF8357.JPG

Ensuite il y a sableuse à proprement parler.

DSCF8359.JPG

Cette jolie machine se charge en sable par le dessus.

DSCF8363.JPG

Et on n'utilise pas n'importe quel sable, c'est du sable spécifique pour le sablage, très fin et stocké à l'abri de l'humidité ou de la chaleur qui provoquerait de la condensation dans le sac et donc de l'humidité...

DSCF8360.JPG

Il existe deux tailles de sable, du 10 et du 20. Pour cause de rupture de stock de notre premier fournisseur, nous avons testé les deux...

Nous avons donc notre sableuse et notre sable.

DSCF8358.JPG

(Nous n'avons pas utilisé que ces sacs, je suis retournée en chercher d'abord 20 identiques à ceux-ci en 25 kilos, puis 8 sacs de 35 kilos et entre temps, nous avons essayé de recycler le sable déjà utilisé car nous étions à court de stock. C'est d'ailleurs pas terrible car ça fait plus de poussière qu'autre chose et c'est pas facile à sabler, mais bon, on fait ce qu'on peut.)

Monsieur charge la sableuse.

DSCF8365.JPGIl enfile son casque spécial sablage, sans lequel il n'est absolument pas envisageable de sabler.

DSCF8366.JPGAlors que je me prenais pour Harry Potter quelques jours auparavant, Monsieur, lui, se prend pour le Capitaine Némo équipé de son scaphandre et prêt à aller explorer 20 milles lieues sous les mers.

scapandrier01.jpgLe casque de Monsieur lui permet de se protéger des projections de sable qui rebondissent sur la surface sablée. Il est muni d'un petit rectangle vitré qui doit être changé très fréquemment car, à cause des rayures du sable, on ne voit rapidement plus rien à travers. Le casque permet aussi de respirer sans inhaler la poussière de silice du sable qui serait nocive. C'est pourquoi ce casque est relié à la sableuse par un tuyau qui l'alimente en air (air qui évite aussi la formation de condensation sous le casque et donc de buée sur la petite vitre). 

Voici donc Monsieur, muni de son casque et armé de son pistolet, qui commence son travail de sablage. et quelques secondes plus tard, l'air se remplit déjà de poussière de sable...

DSCF8367.JPG

 Ce que Monsieur pensait faire en une journée lui a finalement pris 4 jours et demi de travail intense et épuisant...

Partager cet article

Repost 0
Published by Habitants des Cagouillères - dans Les travaux
commenter cet article

commentaires

Christelle 27/09/2011 18:51


ça nous rappelle des choses !
Vincent a dit : "c'est dur la sableuse !" Que des mauvais souvenirs !


Présentation

  • : Le blog de Habitants des Cagouillères
  • Le blog de Habitants des Cagouillères
  • : Nous nous lançons dans une aventure de restauration d'une ferme de 1850 et de réhabilitation de son jardin.
  • Contact

Recherche

Pages